Notre engagement pour le bien-être animal

Depuis plus de 30 ans, L'Oréal s'engage à bâtir un monde dépourvu de toute expérimentation animale.
L'Oréal ne teste aucun de ses produits ni ingrédients sur les animaux. Depuis plus de 30 ans, nous nous employons à développer des méthodes d'expérimentation alternatives.
La santé et la sécurité de nos consommateurs ont toujours été des priorités absolues pour L'Oréal.
Tout comme l'est la lutte pour le bien-être animal.

 


1 2S5A4617 1 1000x500

La question de l'expérimentation animale a été soulevée par la société civile ou dans des cadres réglementaires dans les années 2000. Bien avant cela, L'Oréal avait développé des méthodes alternatives basées sur une technologie unique : la reconstitution de peau humaine, puis d'autres parties du corps, telles que la cornée et les muqueuses.
Véritable pionnier, L'Oréal élabore des modèles de peau humaine reconstituée dans ses laboratoires depuis 1979. Ces méthodes ont ensuite reçu le soutien des autorités compétentes. D'autres outils ont également vu le jour pour mettre au point d'authentiques stratégies intégrées d'évaluation de la sécurité, en alternative à l'expérimentation animale. En 1989, L'Oréal a complètement cessé de tester ses produits sur les animaux, soit 14 ans avant que cela soit officiellement interdit.

F.A.Q.

Lire toutes les réponses
Question
1

Le groupe L'Oréal réalise-t-il des tests sur les animaux ?

Le groupe L'Oréal ne teste aucun de ses produits ni ingrédients sur les animaux. Depuis plus de 30 ans, il est le précurseur de méthodes alternatives. En 1989, L'Oréal a complètement cessé de tester ses produits sur les animaux, soit 14 ans avant que cela soit officiellement interdit.

Question
2

Quelles méthodes alternatives à l'expérimentation animale le groupe L'Oréal a-t-il développées ?

Depuis 1979, L'Oréal s'emploie à reconstituer des modèles de peau humaine en laboratoire afin de mener des tests de sécurité in vitro n'impliquant aucun animal. Le groupe est ainsi l'un des précurseurs des méthodes alternatives d'évaluation de la sécurité. Ensuite, L'Oréal a ouvert les centres Episkin* à Lyon (France), Shanghai (Chine) et Rio de Janeiro (Brésil), où les peaux reconstituées sont produites. Outre ces modèles de peau reconstituée, L'Oréal possède un large éventail d'outils d'évaluation prédictive n'impliquant aucun animal, tels que des systèmes spécialisés dans la modélisation moléculaire et la toxicologie, des technologies d'imagerie, et bien plus encore.
Pour en s'avoir plus sur l'évaluation prédictive, cliquez ici.

Question
3

Si vous ne testez pas vos produits sur les animaux, pourquoi figurez-vous toujours sur la liste noire de PETA ?

L'Oréal ne teste aucun de ses produits ni ingrédients sur les animaux. Toutefois, nos produits étant commercialisés en Chine, nous figurons toujours sur la liste PETA des sociétés se livrant à l'expérimentation animale. En Chine, les autorités sanitaires requièrent toujours que des tests soient effectués sur les animaux pour certains produits.

Dans ce cas, pourquoi êtes-vous toujours présents en Chine ?

Question
4

Quelles mesures prend L'Oréal pour mettre fin à l'expérimentation animale en Chine ?

Depuis plus de 10 ans, L'Oréal s'engage à collaborer avec les autorités et les scientifiques chinois afin de développer des méthodes de test alternatives reconnues, de faire évoluer la réglementation sur les produits cosmétiques, et ainsi dire définitivement adieu à l'expérimentation animale. Aujourd'hui, la majorité de nos produits appelés « non fonctionnels » (sans activité biologique) fabriqués et commercialisés en Chine ne sont plus testés sur les animaux. Ceux-ci englobent le soin, le maquillage et les shampoings. En 2014, nous avons ouvert un centre Episkin* à Shanghai dans le but de produire des peaux reconstituées. Ces modèles de peau sont utilisés dans le cadre de tests de sécurité in vitro n'impliquant aucun animal et sont mis à la disposition des autorités chinoises.

*Episkin est un modèle de peau humaine reconstituée

L'Oréal ne teste aucun de ses produits ni ingrédients sur les animaux et est l'un des précurseurs des méthodes alternatives.

Toutefois, certaines instances sanitaires peuvent décider de réaliser elles-mêmes des tests sur les animaux pour certains produits cosmétiques, comme c'est le cas en Chine. Depuis plus de 10 ans, L'Oréal travaille activement avec les autorités et les scientifiques chinois afin de développer des méthodes de test alternatives reconnues, de faire évoluer la réglementation sur les produits cosmétiques, et ainsi dire définitivement adieu à l'expérimentation animale.

Depuis 2015, la majorité de nos produits fabriqués et commercialisés en Chine, tels que les soins non fonctionnels (sans activité biologique), ne sont plus testés sur les animaux.

Depuis les années 80, L'Oréal est convaincu que l'avenir de l'évaluation de la sécurité et la disparition de l'expérimentation animale reposent sur le développement de stratégies « prédictives » alternatives. Cette approche s'est concrétisée grâce aux avancées scientifiques majeures réalisées en matière de peau reconstituée, de modélisation moléculaire et de traitement haute performance des données. Il y a 27 ans, nos scientifiques chevronnés ont créé le premier épiderme humain reconstitué : une révolution internationale ! Grâce à eux, nous avons pu cesser toute expérimentation animale dès 1989, soit 14 ans avant que cela devienne officiellement interdit, sans compromettre la sécurité de nos produits. S'imposant comme la « toxicologie du XXIe siècle », nos méthodes d'évaluation prédictives et alternatives ont reçu le soutien de la communauté scientifique internationale.
Preuve des efforts et de l'expertise de nos laboratoires, cela nous pousse à innover toujours plus.

2 2S5A4200 1 1000x500

Le génie tissulaire est la production de tissus humains reconstitués et d'autres parties du corps, telles que les muqueuses ou la cornée. L'Oréal utilise cette technologie de pointe pour évaluer les effets de nouvelles molécules et en prédire scientifiquement les bénéfices (filtration des rayons UV, action anti-âge, etc.) ou conséquences indésirables (irritations, allergies, perturbations du système hormonal, etc.).
Il existe divers modèles de peau reconstituée. Ceux-ci peuvent être utilisés pour tester les molécules des principes actifs, ensemble ou séparément. L'Oréal a recours à ces modèles dans le but de comprendre comment les molécules réagissent sur certaines peaux, et ainsi de déterminer leur efficacité avant même que les molécules soient intégrées à la formule finale d'un produit cosmétique.