Comment protéger ma peau de la pollution

En plus d'être nocive pour nos poumons, la pollution fait aussi des ravages sur notre peau. Ses conséquences sont nombreuses : peau terne, teint irrégulier et vieillissement prématuré, pour n'en citer que quelques-unes. À quoi est-ce donc dû ?

CONSEIL
1

Les différents polluants

Il existe deux formes de pollution. La pollution primaire est directement liée à l'activité humaine : véhicules, industrie, chauffage, etc. Elle génère de l'ozone qui, une fois transformé par les rayons UV et la chaleur, constitue l'un des principaux polluants secondaires. En d'autres termes, il s'agit du fameux effet de serre. La pollution se compose principalement de gaz : ozone, dioxyde d'azote, dioxyde de soufre et monoxyde de carbone. Il existe néanmoins d'autres polluants comme les particules fines, la poussière, les métaux lourds et les composés organiques volatils (benzène, hydrocarbures, etc.).
CONSEIL
2

Les effets de la pollution sur votre peau

Le monoxyde de carbone provoque une hypoxie cellulaire, ce qui signifie qu'il empêche l'oxygénation de la peau et l'étouffe peu à peu. Le métabolisme cutané ralentit et les conséquences sont visibles : teint terne, peau sèche et rides. En outre, des particules se déposent sur la peau, obstruant les pores et conduisant ainsi à l'apparition d'imperfections et à un teint irrégulier. Le dioxyde de soufre, quant à lui, altère le film hydrolipidique. La peau devient hypersensible, irritée et sujette aux allergies. Les effets négatifs de ce polluant sont renforcés par l'ozone. Combinés, ils peuvent tous deux mener à une inflammation cutanée. Enfin, la pollution, les radicaux libres et les rayons UV provoquent un stress oxydatif qui s'attaque à nos cellules. En affectant le derme comme l'épiderme, ce stress est responsable du vieillissement prématuré de la peau. Les fibres de collagène et d'élastine sont endommagées, la peau perd de sa souplesse et les rides se creusent.
CONSEIL
3

Comment combattre les effets de la pollution

Une hydratation adéquate permet de combattre les effets nocifs de la pollution. Plus vous hydratez votre peau, plus les toxines ont du mal à pénétrer les différentes couches. Heureusement, une nouvelle génération de cosmétiques « anti-pollution » a été élaborée. Riches en antioxydants (polyphénols, tannins, niacinamide, vitamine B3) et en flavonoïdes, ils agissent comme des boucliers protecteurs. Enfin, l'utilisation d'une crème solaire est primordiale afin de prévenir l'oxydation causée par les rayons UV. N'oubliez pas non plus de nettoyer votre peau en profondeur chaque soir. Vous vous débarrasserez ainsi des impuretés, des toxines et de la poussière accumulées tout au long de la journée.