Peeling :5questions que l'on se pose fréquemment

Le peeling du visage vise à accélérer le renouvellement cellulaire de l'épiderme. Voici cinq questions que l'on se pose fréquemment sur ce traitement populaire.

CONSEIL
1

Est-ce un traitement chimique ou mécanique ?

Les deux ! Il existe deux méthodes de peeling pour éliminer les cellules mortes et accélérer le renouvellement cellulaire au niveau de la jonction dermo-épidermique. Le peeling mécanique est un gommage profond qui s'appuie sur le frottement de grains, de fragments de coquilles et de minéraux. Généralement à base d'acides de fruits, glycolique et salicylique, le peeling chimique agit quant à lui en délogeant les cellules mortes de la surface de la peau. Il dissout le « ciment » qui relie les cellules de l'épiderme entre elles, leur permettant ainsi de se détacher.
CONSEIL
2

Est-ce que ça fait mal ?

Non ! Si c'est le cas, c'est que quelque chose ne va pas. Soit l'on frotte trop fort, soit les actifs chimiques sont mal dosés, soit le traitement choisi n'est pas adapté à notre type de peau. Procédez avec soin si vous avez une peau sensible ou réactive. Elle pourrait rougir. Même chose pour la fréquence des peelings. Les peaux plus épaisses et résistantes supportent ce traitement beaucoup mieux que les autres et le délai entre les séances peut donc être raccourci. Tout est une question de choix. C’est à chacune de décider si les bienfaits du peeling (teint clair, uniforme et lumineux) valent le risque de ressentir quelques petites rougeurs ou des picotements. Dans ce dernier cas, il suffit de diminuer les doses et le nombre d'applications. Aussi barbares qu'ils puissent paraître, les peelings sont aujourd'hui bien plus doux et donnent d'excellents résultats. Veillez juste à ne pas en abuser !
CONSEIL
3

À quoi ça sert ?

Exfolier la surface de l'épiderme expose la membrane basale de la peau qui réagit en fabriquant de nouvelles cellules. Résultat, un teint plus jeune et plus éclatant. La nouvelle couche cornée (ou couche extérieure) procure une meilleure protection. Nettoyée en profondeur, notre peau peut de nouveau respirer alors que les rides et les taches pigmentaires s'atténuent. Enfin, le peeling contribue à lutter contre les pores dilatés et les imperfections. Il est néanmoins primordial de bien hydrater la peau après une séance.
CONSEIL
4

Quelles sont les textures disponibles ?

Il existe des peelings cosmétiques en lotion, en fluide, en crème et en masque. Certains peuvent être utilisés quotidiennement, d'autres ponctuellement. Respectez les instructions. Faire des peelings trop souvent irrite la peau qui sera alors tiraillée, voire desséchée ! Ces traitements sont généralement recommandés lorsque la couche superficielle de l'épiderme est épaisse, opaque et terne. Il convient d'éviter les zones fragiles du visage comme le contour des yeux, les ailes du nez et le tour des lèvres.
CONSEIL
5

D'où nous vient cette tendance ?

Tout a commencé lorsque les dermatologues ont offert les premiers peelings rajeunissants à leurs clients. Les formules professionnelles diffèrent de celles qu'on trouve en magasin. Elles contiennent des ingrédients plus agressifs qui s'attaquent aux affections de la peau comme l'acné, les imperfections, les rides, les taches brunes et les masques de grossesse. De nos jours, les dermatologues proposent également des peelings coup d'éclat ou anti-âge pour donner un coup de fouet à votre visage.